Dossier Web'zine Lucullus Succulus

La pomme
de terre

Une grande famille !

Tubercule aux aspects les plus divers, la pomme de terre a suivi les hommes dans leurs conquêtes. Voyageant d’un continent à l’autre dans les malles des conquistadores espagnols, celles des botanistes et finalement des populations les plus pauvres, on la cultive aujourd’hui partout. Elle a longtemps souffert d’une mauvaise réputation avant d’être déclarée aliment du futur !

Chez ton primeur, achète la pomme de terre adaptée à ce que tu cuisines !
Il existe 3 sortes de pommes de terre :
1 – Les farineuses sont destinées aux soupes, purées ou frites.
2 – Les fondantes ont des utilisations similaires.
3 – Les pommes de terre à chair ferme sont préparées à l’eau, à la vapeur ou sautées, gratinées, rissolées.

1 – À chair farineuse :

La Manon :
La « Reine des frites » absorbe peu l’huile et ne noircit pas à la cuisson. Cette Limousine a été reconnue en 1987.

La Bintje :
Sélectionnée aux Pays-Bas en 1935, sa peau et sa chair sont jaunes. Oblongue et régulière, elle est traditionnellement très utilisée dans le nord de la France. Utilise-la pour faire des pommes noisettes ou paillassons.

manon-1bintje-rappeur

2 – À chair fondante :

La MonaLisa :
Comme la Bintje, elle est… hollandaise. Elle est lisse et très régulière. Mais consomme-la vite, car elle se conserve peu de temps !

monalisa-1

3 – À chair ferme :

La Roseval :
La plus connue des peaux-rouges a une chair jaune parfois veinée de fines rayures rouges. Parfaite pour la cuisson vapeur, elle date de 1950.

La Charlotte :
Née en Bretagne, et reconnue en 1981, c’est la référence actuelle des pommes de terre à chair ferme. Tu la trouves très facilement sur les marchés.

 roseval-ok la-petite-charlotte

Impossible de parler de la pomme de terre sans évoquer Antoine-Augustin Parmentier. C’est grâce à lui que la pomme de terre a acquis ses lettres de noblesse en France. Il pensait qu’elle était l’aliment parfait pour lutter contre les disettes (c’est quand il n’y a pas assez à manger).

Il a converti la population à la pomme de terre par la ruse. Il a fait protéger par des gardes un champ de pommes de terre : les paysans ont cru que c’était quelque chose de très précieux et de particulièrement savoureux. Puis Antoine-Augustin Parmentier a fait éloigner les gardes du champ, pour favoriser le vol de ce « fruit défendu ».

Le fameux hachis Parmentier porte ce nom en hommage à cet homme et est un plat typique de la « cuisine du lendemain » : il est préparé avec les restes du pot-au-feu.

220px-Parmentier_Antoine_1737-1813

En cuisine
Prudence en cuisine

Ce petit panneau va apparaître dans les recettes.
Il est là, pour te dire de demander de l’aide à un adulte
lorsque tu dois utiliser des ustensiles tranchants, faire cuire ou chauffer.
Dans une cuisine, il faut être prudent !