Dossier Web'zine Lucullus Succulus

Le petit
déjeuner

Le plein d'énergie pour la journée

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. C’est celui qu’il ne faut pas sauter : un proverbe dit même qu’il faut petit déjeuner comme un prince, déjeuner comme un bourgeois, et dîner comme un pauvre. Le petit déjeuner te permet de faire le plein d’énergie pour tenir toute la journée, quel que soit ton âge.

Au Moyen-Âge, il était pourtant mal vu de prendre un petit déjeuner, qui était alors perçu comme une gourmandise. Seuls les malades et les plus faibles (dont les enfants) y avaient donc droit. On ne buvait pas de lait tous les jours car il était difficile à conserver et coûtait très cher.

Les choses vont beaucoup changer au cours des siècles. Par exemple, Louis XIV buvait un bouillon chaque matin. C’est à la même époque que le chocolat est devenu plus facile à se procurer. Les Français les plus nobles se sont habitués à le boire avec du lait.

petit-dejeuner-francais

À partir du XIXème siècle, le rythme du travail fait qu’on doit multiplier les collations : le déjeuner du midi doit donc être coupé en deux moments. Le petit déjeuner, et le déjeuner. Si dans les campagnes on mange la même chose à presque tous les repas (du pain et une soupe), en ville on mange des tartines, du chocolat et on boit du café que des femmes vendent en portant une grande cuve sur leur dos.

Au XXème siècle, et spécifiquement après la deuxième guerre mondiale, les médecins font le lien entre le ventre vide du matin et la fatigue et les accidents qui ont lieu dans ces cas-là. On sert donc des petits déjeuners à l’école pour habituer les enfants à bien se nourrir.

petit-dejeuner-indispensable

Aujourd’hui, on sait de quoi doit être composé un bon petit déjeuner :

• une boisson (chocolat, du thé ou du café pour les plus grands) afin de bien s’hydrater après une nuit sans boire,
• un laitage (yaourt, du beurre, fromage, fromage blanc, bol de lait) pour le calcium et les vitamines,
• un fruit ou un jus de fruits pour les vitamines qui donnent du tonus,
• des féculents (pain, biscottes, céréales) pour les glucides qui donnent de l’énergie pour bien attaquer la journée.

Tu peux bien sûr ajouter des protéines (jambon, œufs) pour avoir encore plus d’énergie. Le petit déjeuner est un repas à part entière.

croissant-viennoiserie

Le croissant
Le croissant n’est pas originaire de France ! Et ce n’est pas une recette si traditionnelle que ça. En fait, les premiers croissants mangés à Paris auraient été vendus par des Autrichiens dans les années 1830 : ils vendaient des traditions viennoises (de Vienne, la capitale de l’Autriche) dans leur boulangerie. D’où le nom de viennoiseries. À partir de 1950, le croissant se retrouve à tous les petits déjeuners.

corn flakes

Les corn flakes, littéralement flocons de maïs
Avant aux États-Unis on mangeait des flocons d’avoine en bouillie le matin. Les frères Kellogg estimaient que le blé et le maïs étaient meilleurs pour la santé le matin. Un jour, ils ratèrent leur recette habituelle : ils transformèrent leurs céréales habituelles en flocons. C’est la naissance des flocons de maïs : en 1894.

petit-dejeuner-complet

À chaque pays ses traditions :
• Pays-Bas (« het ontbijt ») : café au lait, avec du pain de seigle beurré et de l’édam (c’est du fromage !)
• France (petit-déjeuner) : thé/café/chocolat, jus de fruits, pain et viennoiseries, beurre, confiture, miel, fromage blanc ou yaourt
• Russie (« Zavtrak ») : thé, yaourt, blinis, poisson fumé
• Angleterre (« breakfast ») : thé au lait, toasts beurrés, marmelade d’orange, œufs au bacon
• Allemagne (« das Frühstück ») : café noir, saucisses, pâté, jambon, « pain noir », fromage
• Canada/Québec (« déjeuner ») : café noir, pancakes au sirop d’érable, yaourt.
• Japon (« Chohshoku ») : riz blanc, soupe miso, poisson cru, des légumes marinés.

Au final : peu importe ce que tu manges. L’essentiel, c’est de ne jamais partir à l’école le ventre vide. Quant au week-end, on a plus de temps : c’est le moment pour prendre un petit déjeuner en famille ou entre amis.

En cuisine
Prudence en cuisine

Ce petit panneau va apparaître dans les recettes.
Il est là, pour te dire de demander de l’aide à un adulte
lorsque tu dois utiliser des ustensiles tranchants, faire cuire ou chauffer.
Dans une cuisine, il faut être prudent !