Le clou de girofle est un bouton floral que l’on récolte avant la feuillaison. Ensuite, on le laisse sécher au soleil. En 1225, le nom de « clou de girofle » est apparu à cause de la forme du bouton. Mais on utiliserait cette épice depuis 1700 av J-.C. !

L’arbre est d’origine indonésienne. On le cultivait dans les îles des Moluques. Il mesure habituellement entre 10 et 12 mètres, mais il peut atteindre jusqu’à 20 mètres ! Les habitants des Moluques avaient l’habitude de planter un arbre à la naissance d’un bébé. Si l’arbre poussait bien, c’était un signe positif pour l’enfant. On lui mettait autour du cou un collier de clous de girofle pour lui porter chance.

clou-girofle

Vers 200 av J-.C., les Chinois s’en servaient pour avoir meilleure haleine avant de rencontrer l’empereur. Au Moyen Âge, les Européens attachaient à leur ceinture une bourse remplie de clous de girofle pour se protéger de la peste. On l’utilisait aussi pour conserver les aliments.

Très vite on a découvert ses vertus médicinales. C’est un antibactérien, un antiseptique puissant et un anesthésique. On l’utilise toujours pour soulager une rage de dents ou soigner les petites plaies. C’est l’odeur que tu sens quand tu vas chez le dentiste !

Pour parfumer et rafraîchir ton linge, tu peux mettre un sachet rempli de clous de girofle dans ton tiroir. En plus, on dit que ça fait fuir les fourmis. En cuisine, on s’en sert pour parfumer les plats. On en met dans des recettes de riz, de blanquettes, de pains d’épices. On le plante souvent dans un oignon entier épluché en faisant cuire des lentilles vertes.

Clous-de-girofle

Autres recettes
Prudence

Ce petit panneau va apparaître dans les recettes.
Il est là, pour te dire de demander de l’aide à un adulte
lorsque tu dois utiliser des ustensiles tranchants, faire cuire ou chauffer.
Dans une cuisine, il faut être prudent !