Le mot coriandre vient du grec koris (punaise) en raison de l’odeur de ses feuilles. Sais-tu qu’au Moyen Âge, on lui trouve une odeur de « punaise » et on la croit toxique ? Elle reviendra dans les plats à la Renaissance et Christophe Colomb la fera voyager jusqu’en Amérique.

La coriandre est une herbe aromatique et une épice : ses feuilles, ses graines et ses racines sont utilisées. Elle est arrivée il y a bien longtemps du Moyen-Orient et d’Asie du Sud-Est et a séduit les cuisiniers.

coriandre-feuilles-punaise

Chaque pays s’en sert pour parfumer ses plats. Dans les soupes, les salades ou les couscous, mais aussi le chili con carne, ou le guacamole. Tu peux même en mettre avec du poisson, du riz, des bouillons ou encore de la viande.

La coriandre fraîche (les feuilles) se congèle très bien. Pour en avoir toujours, tu peux l’acheter en plein saison (au printemps), couper les feuilles en petits morceaux et les garder dans un sac au congélateur. En grains, tu la mets dans le moulin à poivre.

coriandre-graines

Autres recettes
Prudence

Ce petit panneau va apparaître dans les recettes.
Il est là, pour te dire de demander de l’aide à un adulte
lorsque tu dois utiliser des ustensiles tranchants, faire cuire ou chauffer.
Dans une cuisine, il faut être prudent !