Connue déjà onze siècles avant notre ère en Chine,
 la badiane chinoise appelé aussi anis étoilé est le fruit du badianier chinois. Les fruits du badianier sont cueillis verts avant
d’être séchés au soleil où ils prennent une couleur
 brune tirant vers le rouge. La cosse de la badiane
est plus parfumée que ses graines. Légèrement poivrée, sa saveur est chaude et plus puissante que celle de l’anis.

Objet d’un impôt entre les Xe et XIIIe siècles en Chine, c’est une épice très convoitée depuis le Moyen Âge. Marco Polo la ramène en Europe, en gardant secret ses lieux de production (le sud-est de la Chine, et le Nord-Vietnam), car elle se vend alors à prix d’or. Elle prend son essor en Europe à partir de la Renaissance lorsqu’elle est importée par les Anglais. L’histoire raconte que la reine Marie-Antoinette avait fait planter un badianier dans son jardin du Trianon et qu’elle aimait le contempler.

webzine-badiane

La badiane a des vertus digestives qui font de cette épice un aliment bon pour la santé.

Elle permet aussi de faire passer la mauvaise haleine ! Elle est utilisée sèche généralement entière, en infusion. Attention à ne pas la confondre sous cette forme avec la badiane japonaise toxique et 
dont l’utilisation n’est pas autorisée en France.

On retrouve la badiane dans de nombreuses recettes sucrées ou salées. Elle entre dans la composition de la poudre aux cinq épices.

Autres recettes
Prudence

Ce petit panneau va apparaître dans les recettes.
Il est là, pour te dire de demander de l’aide à un adulte
lorsque tu dois utiliser des ustensiles tranchants, faire cuire ou chauffer.
Dans une cuisine, il faut être prudent !